Bienvenue à Quemper Guézennec Ce nom situe géographiquement et historiquement la commune. Quemper est la forme bretonne de confluent (Kimber, Kemper). Nous sommes ici à la confluence de deux rivières : le Trieux et le Leff qui se rejoignent au lieu dit Frynaudour (Fri an daou dour : le nez des deux eaux). Si étymologiquement "Guézennec" signifie en breton "planté d’arbres", ce nom vient de Guéthenoc ou Guéheneuc, moine irlandais à l’origine de la paroisse primitive. En 1405 il existait une châtellenie de Quemper Gueheneuc et en 1426, Quemper Gueheneuc est citée comme paroisse du diocèse de Tréguier. Le nom du Saint accolé au nom du lieu a donné le nom actuel de la commune avec des orthographes différentes au cours des siècles. Devenue Quemper Guézennec, la commune élit son premier maire au début de 1790. Commune de 1051 habitants (2903 hab. en 1836), son territoire s’étend sur 2308 ha. Bien que l’activité principale tourne autour de l’agro-alimentaire et l’artisanat, la commune a su se découvrir une vocation de commune d’accueil avec plus de 20 gîtes, des chambres d’hôtes, un hôtel restaurant, un port de plaisance, un camping municipal, et se revitaliser par la restauration de son patrimoine.

Chapelle de Maudez

Port de Goasvilinic

Eglise